dimanche 8 juillet 2007

La Linea

La Linea est une série télévisée d'animation italienne en 90 épisodes d'environ trois minutes chacun, créée en 1972 par le dessinateur Osvaldo Cavandoli. En France, la série a été diffusée à partir de 1977 sur TF1 dans L'Île aux enfants et dans Cellulo sur La Cinquième dans les années 90. Elle a également été diffusée sur Radio-Canada et TVOntario.


Synopsis

Cette série met en vedette un homme au tracé simple vivant sur une ligne horizontale qui n’a de limite que par la volonté du crayon de son dessinateur. Celui-ci, dont on ne voit ponctuellement de lui qu’une main et son crayon, crée l’univers dans lequel vit ce sympathique personnage primaire au langage propre, sans nom officiel mais parfois appelé Balou ou Monsieur Linea selon les pays. Sa voix est celle de Carlo Bonomi. Quand il se retrouve devant un problème, Balou fait appel à l'artiste qui dessine, au fur et à mesure, des éléments de décor. À chaque fin d'émission, Cavandoli laisse généralement son personnage tomber dans le vide.

En plus du dessin et de la voix de Monsieur Linea, le troisième élément d'importance dans cette série est la musique composée par Franco Godi. D'abord celle, célébrissime qui ouvre et clôt chaque épisode, caractérisée par ce "Baiubadu" que fredonne son interprète et qui lui donne son nom. Ensuite la ligne de Jazz qui accompagne les aventures de "Balou", un "Tre Jazz Rapido" qui traduit bien l'excitation permanente du protagoniste. Les cascades de notes au piano semblent en effet renvoyer au cascades réelles de l'anti-héros de la série, tandis que le placide "Baiubadu" nous ferait partager la sérénité moqueuse de son créateur ?

Trois choses à savoir
  1. Ce personnage a été créé en 1969 pour une série de films publicitaires intitulée Carosello pour la maison Lagostina.
  2. Les épisodes numérotés de 1 à 8 sont réalisés à partir de plans tirés des pubs de Carosello. Les 56 épisodes suivants portent les numéros 101 à 156. La seconde série va de 200 à 225.
  3. C'est au milieu des années 1970 que La Linea connut son plus grand succès en Europe, mais ce que les possesseurs de téléviseurs noir et blanc ignoraient, c'est que la couleur du fond changeait avec l'humeur du personnage et de ses rencontres.

Loading...
.